(#012) TAG – Portrait chinois de mon cheval.

Amaya du blog Vision Équine m’a dernièrement incitée à prendre part au portrait chinois de son cheval. Je me prête au jeu avec joie (bien que n’ayant pas mon propre cheval, mais tut tut, peu importe!) et c’est mon cher B. qui va me servir de modèle pour cela. Après plusieurs mois à le côtoyer en carrière mais aussi en extérieur et en endurance, je commence à le cerner, le petit. Bon aller, trêve de bavardages !

Portrait-chinois

Si B. était… un obstacle ?

Un vertical bien haut, parce que mon plus gros étonnement avec B., c’est le franchissement fastoche de cet énorme vertical. … Mais si B., lors de cette course, pendant les jeux ! Mais tu l’as sauté si naturellement que tu ne l’as peut-être même pas vu.

Si B. était… une discipline ?

Ah non mais la balade sans hésiter ! Des dizaines de trucs à voir, des oreilles qui n’en peuvent plus d’être en avant, des beaux chemins (bon j’avoue, on a une belle région aussi #TeamBordeaux), des tonnes de petits coins à visit… Non B., on ne rentre pas dans le jardin des gens ! (Surtout quand ils y sont…!)

Si B. était… un objet de la sellerie ?

Une brosse douce, pour des heures de glandage et de pansage en paix. On frotte, on lisse, on gratte, on se câline… Mais qui est le génie ayant inventé un tel délice ?

Si B. était… un cavalier ?

Ah, dur dur… Peut-être celui qui serait toujours là, toujours au club, curieux et bavard, avec ses potes, mais qui n’hésiterait pas à bizuter les plus jeunes ensuite, quitte à s’en faire des ennemis redoutables. Bah oui B., tu crois qu’on ne sait pas qui t’a éclaté l’épaule ? Au choix A. ou C. mais vu que tu aimes bien les martyriser… Normal.

Si B. était… un lieu ?

Ah, avec de l’herbe. Et plein de trucs à regarder et à sentir. Peu importe où, hein ? Il faut juste qu’il y ait de l’herbe à volonté et plein de trucs qui se passent autour. Un endroit où je pourrais le grattouiller pendant des heures en toute tranquillité, faire des câlins, passer le temps.

Si B. était… une plante ?

Une pomme bien verte. Si si B., je t’ai vu voler toutes les pommes de ton voisin l’autre fois. Et il y en avait un paquet. Va expliquer ensuite à son cavalier que oups, il est possible que sa cargaison de pommes ait intégralement disparu… dans ton estomac ? Ben oui, pas facile. Heureusement qu’il est généreux !

Si B. était… un mot ?

Coquin, sans hésiter. C’est un petit filou ce poney mine de rien. Il est chou, il est adorable, il bouge pas… Que nenni, un fripon. Mais heureusement d’ailleurs, sinon ce ne serait pas toi B., et on s’entendrait sans doute beaucoup moins bien.

Si B. était… une œuvre d’art ?

Le cheval arabe blanc-gris de Théodore Géricault. Tu n’as pas grand-chose à voir avec un arabe B. (quoi que ! L’un des tes arrières-grands-parents étaient un arabe à ce qu’il me semble! xD) mais quand même : ce port de tête que tu peux avoir, cette jolie posture, et puis ta couleur (blanc-gris quoi)… Tu pourrais être peint aussi. ♥

Voilà, c’était Hegozaldi et B. à la parole ! À présent, il paraît que je dois nominer trois autres blogueuses pour qu’il se poursuive. Voyons, à voir si je parviens à en trouver trois n’ayant pas déjà été nominées…

• Horself

• Cavalière de l’Ouest

Les Conseils d’une cavalière anonyme

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Replies to “(#012) TAG – Portrait chinois de mon cheval.”

  1. Merci de nous avoir fait découvrir ton loulou à travers ces différentes facettes 🙂 .
    J’ai bien ris avec l’anecdote du jardin, Kalinka est pareille ! ^^ On se balade, il y a une possible entrée dans un jardin (ou alors un p’tit muret, rien ne l’arrête !) et elle tente de voir si l’herbe y est plus verte 😛 .

  2. […] un cavalier, demande lui de te parler de son cheval », et ayant été taggé par Chroniques Hivernales (Il faut y faire un tour !), Cavalière de l’Ouest se lance dans son premier TAG : le […]

  3. […] Mon premier TAG à vie! Et bien, il y a un début à tout. J’ai été nominé par le blog de Chroniques Hivernales, et voici son TAG. […]

Laisse ton avis !